Bureau-secrétaire-cahiers-feuilles-pages-manuscrites-photos-noir-blanc-cadre-photos
Mon coin lecture

Clara lit Proust

statue-marcel-proust-livre-broché-gallimard-clara-lit-proust-mains-statue

Stéphane CARLIER

Editions Gallimard

192 pages

2022

« Une petite friandise »

Cindy Coiffure

Cela se passe dans une petite ville de province, en Saône-et-Loire, dans un salon de coiffure portant le nom de « Cindy coiffure ». Il y a madame HABIB, la gérante, Nolwenn, Patrick, Lorraine et Clara qui y travaillent.

Le salon est petit, tout en enfilade, à peine visible de l’extérieur, caché dans un renforcement situé lui-même dans un passage. La clientèle y est pour beaucoup composée d’habitués d’un certain âge (soixantaine et plus). La musique de la radio FM Nostalgie y chante toute la journée.,

salon-de-coiffure-vitrine-fauteuils-miroirs-vase-fleurs-Clara-lit-Proust

Les clientes se succèdent comme les RDV qui s’enchaînent. Tout le monde est à son poste, bavarde ou discute avec le client. Mme Habib est à la caisse ou au téléphone et les jours s’écoulent, identiques au précédent. Une bonne ambiance émane de ce petit salon de coiffure où tout le monde s’exécute comme les abeilles dans une ruche.

Cliente-femme-assisie-coiffeuse-debout-côté-coiffe-cheveux-brosse-mirroir-derriere-clara-lit-Proust-cindy-coiffure

Clara lit Proust

Clara est l’une des coiffeuse. Elle a un petit ami, JB qui ensorcelle ses collègues comme ses parents, qui espèrent les voir mariés. Et, puis, un client passe, oubliant un livre sur le comptoir.

C’est un roman de Proust. Clara l’emporte et le stocke dans sa bibliothèque. Il y restera cinq mois, vingt-neuf jours, deux heures et quarante-sept minutes (p.60) avant que Clara, par un dimanche de mars, se décide à l’ouvrir et à lire quelques mots.

Une phrase l’interpelle (p.65) et c’est là que tout commence. Quoi donc ? Sa rencontre avec Marcel. Marcel PROUST… qui va changer sa vie. Est-ce l’écrivain ou le livre ?

Une friandise !

Ce roman est une friandise gourmande. Une madeleine de Proust ?

J’ai adoré ! C’est frais, léger, simple et riche à la fois : le style, les mots de l’auteur. C’est plein d’humour et de passion, plein de délicatesse, également.

Un peu déroutée au début, j’ai aimé les chapitres courts, parfois composés uniquement d’un paragraphe de quelques lignes. L’auteur décrit parfaitement les ambiances des lieux, la personnalité des personnages, leurs sensations comme leurs sentiments.

Table bois-service-thé-théière-fleurie-tasse-thé-liquide-livre-gallimard-clara-lit-Proust- broché-grand-format-deux-madeleine
portrait-peinture-marcel-Proust-a-la-recherche-du-temps-perdu-hotel-cabourg-clara-lit-Proust

Le choc Marcel Proust

On s’attache au personnage de Clara, et nous autres lecteurs, nous découvrons Marcel PROUST. Je m’adresse à ceux qui ne l’ont pas lu (comme moi), à ceux qui ont peur de ce grand écrivain du 20e siècle. Ceux qui ont peur de son style, de son rythme, de son vocabulaire. Ceux qui ont peur de s’y ennuyer, de s’y perdre. Ceux qui ont peur de ne pas le comprendre (comme moi). Influencés par trop de préjugés, de jugements négatifs à son encontre.

Peut-on lire Proust par plaisir ?

Stéphane CARLIER connait Marcel, pour les intimes. Je pense qu’il l’apprécie, voire qu’il l’aime. A travers Clara, il entraîne le lecteur dans l’univers proustien. Il nous tend la main. Il nous accompagne tout au long des lectures de Clara qui dévore ses romans : A l’ombre des jeunes filles en fleurs, Du côté de chez Swann, Le côté de Guermantes…(p.130). Clara lit A la recherche du temps perdu. Elle lit pour le plaisir, ce qui étonne son libraire, la pensant étudiante. Peut-on lire Proust par plaisir ?

villa-temps-retrouvé-Proust-salon-fauteuils-sofa-table-basse-tableaux-portraits
SALON DE RECEPTION ©VILLE DE CABOURG
salon-bibliothèque-guéridon-table-fauteuil-villa-temps-retrouvé-Proust
BIBLIOTHEQUE ©VILLE DE CABOURG

Assurément. Clara vous le confirmera. Elle aime ses mots qu’elle découvre. Elle aime ses personnage. Elle aime son époque, la Belle Époque, période d’avant la Grande Guerre : les tenues vestimentaires, la mentalité, les rapports sociaux, les classes sociales…Proust l’éblouie. Clara s’accroche, patiente et le comprend. Elle sait comment l’aborder, puis comment le lire (pause, respiration, rythme). Elle s’adapte à Proust pour l’aimer infiniment, bien plus que JB lui-même, parce qu’elle adore la sensibilité de Marcel.

Elle souligne des phrases, dessine un petit cœur dans la marge (p.77), les écrits comme ses citations dans un cahier qu’elle a acheté pour les relire ultérieurement, ainsi que certains passages du livre. Elle aime sa poésie, l’impression de tout voir, et même ce qui est caché.

Salon-de-musique-piano-queue-fond-centre-chaise-fauteuil-guéridon-sofa-fenêtre-tableaux-murs-villa-temps-retrouvé-Proust
SALON DE MUSIQUE©VILLE DE CABOURG

Le pouvoir de la lecture

Tout au long de ce roman, le lecteur est emporté et suit l’évolution de Clara, pas-à-pas. Nous découvrons le pouvoir de la lecture, le pouvoir des mots qui chantent ou qui raisonnent telle une musique à nos oreilles et dans nos têtes. Dès lors, son regard s’ouvre sur le monde qui l’entoure dans sa réalité et, celle-ci n’est plus la même, elle a changé comme Clara qui aspire à autre chose qu’au salon de coiffure dans lequel, elle s’est enfermée.

La chrysalide commence à devenir trop étroite. Clara a besoin d’espace pour s’adonner ou s’abandonner complètement à Marcel PROUST qui ne la quitte plus.

« Les livres peuvent être meilleurs que la vie », p. 98. Proust la sauvera t’elle comme il a sauvé Claudie, une cliente de « Cindy coiffure » ?

A vous de le découvrir dans ce très beau roman. Ce fut une rencontre, également, pour moi, et je me dis pourquoi pas « tenter » Proust à mon tour ? Qui sait ce que j’y découvrirais ?

Villa-parc-belle-époque-Cabourg-Proust
FACADE_VILLA DU TEMPS RETROUVE©CABOURG

Sources photos :

  • Pexel.com
  • Pixabay.com
  • ©entre-ecriture-et-lecture.com
  • ©Ville de Cabourg

Clic sur la villa (musée Marcel Proust et Belle Epoque)  pour accéder au site web

Vous pourriez également aimer...

7 commentaires

  1. Merci pour ce partage et ton retour sur le livre ma chère amie Sandrine

    1. Bonjour Békir. J’espère que cette chronique t’a séduite et donnée l’envie de découvrir un immense écrivain tel que Marcel Proust. Bonne lecture !

    2. J’ai beaucoup aimé. Tellement que j’ai repris la lecture de la Recherche là où j’avais abandonné.

  2. Galise a dit :

    J’ai beaucoup apprécié la curiosité de Clara a aimé lire du Proust mais notamment à découvrir le scénario du livre. C’est un article qui donne très envie de lire .

    1. Merci Galise pour ton avis sur le sujet. C’est ce qui est plaisant dans ce livre. Cela m’a permis d’appréhender Proust et de vouloir le lire. J’attaque désormais la recherche, mon challenge 2024. Un autre livre m’a bouleversée, c’est « Proust, un roman familial ». J’ai rencontré l’auteur à l’ automne 2023. Un bon souvenir.
      Bonne lecture de Clara, et peut-être que toi, aussi, tu découvriras Proust.

  3. J’ai beaucoup aimé. Tellement que j’ai repris la lecture de la Recherche là où j’avais abandonné.

    1. Bonjour Catherine 🙂
      Merci pour votre commentaire. Je comprends votre ressentis, puisque je le partage ☺️. C’est un bon livre et comme vous je me suis lancée dans cette extraordinaire aventure en lisant au début de l’année, « Du côté de chez Swann ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *